Friday 20 October 2017

One Nation Under a Groove by Funkadelic

Carrière Parliament / Funkadelic 

Le Groupe débute en 1955 sous le nom de Parliament. Tout d’abord d’influence Doo Wop, il ne remporte pas de suite un franc succès et ne sort que deux albums en dix ans. Les répétitions se font à l’arrière du Barbier où travaille Clinton. Quand tu connais la suite tu as tout de suite envie de leur léguer ta chambre mais bon, trop tard…

En 1960 Clinton devient parolier et producteur. Parallèlement Parliament sort son premier tube (I Wanna) Testify avec le label Detroit Revilot Records. Il semblerait que le label ai eu quelques différends avec Clinton, puisqu’il refuse que Parliament sorte un autre album. Le groupe change donc de nom (la maison de disque possédant Parliament) et adopte : Funkadelic

En 1970 Clinton récupère les droits du nom Parliament et signe chez  Invictus Records. Parliament sort l’album intitulé Osmium dont le titre The Breakdown se classe à la trentième place des charts RnB.

Les 50 musiciens de Funkadelic / Parliament s’organisent plus ou moins de la façon suivante : Parliament est plus affilié au P-Funk (style créé par le groupe mélangeant le jazz, le Rock, le Gospel, et le Classique). Quant à Funkadelic il est plus associé au Rock Psyché. Dans tous les cas les deux groupes ont beaucoup de choses en communs, comme leurs lives déjantés inspirés de la science fiction des années 60 et… de la drogue. Ils réussissent de temps à autre à classer des titres au top ten des charts.

C’est en 79 qu’ils obtiennent le plus de succès avec l’album One Nation Under a groove. Le titre restera durant 6 semaines en haut des classements. De son côté Parliament cartonne avec Flash Light et Aqua boogie.

A causes de petits gros problèmes juridiques le groupe abandonne les noms Funkadelic et Parliament pour se cacher derrière la carrière solo de Georges Clinton. Courant 82 le single Atomic Dog vient se classer numéro 1 pendant 4 semaines.

Les années 90 fut la décennie de la reconnaissance de l’influence de ce(s) groupe(s). A la naissance du Hip-Hop Parliament est samplé des centaines de fois : http://www.whosampled.com/Parliament/

Le groupe compte des membres prestigieux dont : George Clinton (évidemment); Eddie Hazel qui sera remplacé par M. Hampton alors seulement agé de 17ans; Stingray Davis qui a également travaillé avec Roger Truman et le Zapp Band; Tiki Ful wood percussionniste ayant travaillé avec Miles Davis et intronisé au Rock n roll hall of fame, au même titre que Bootsy collins, Glenn Goines, Bernie Worrell, Grady Thomas etc (bah oui on ne va pas tous les faire.) Un dernier nom important pour la route : Calvin Simon qui a son propre label.

L’avis de Funkidole

One Nation Under a Groove est le premier album de Funkadelic que j’ai acquis. Je connaissais déjà plus ou moins bien le travail de George Clinton et le P-Funk que j’aimais énormément. Cet album est censé être davantage Rock psychédélique cependant il s’ouvre sur le titre One nation under a groove qui est en réalité un titre très funky. C’est celui qui m’a le plus accroché à la première écoute. Les choeurs sont extrêmement importants, c’est eux qui amènent l’influence Gospel et le côté mélodique. Le lead vocal, quant à lui, invite beaucoup plus a planer (et qu’est ce qu’il est planant cet album). Ce que j’adore avec ce morceau c’est qu’en plus de donner systématiquement envie de danser on découvre à chaque fois de nouveaux sons. Tous les instruments sont là pour apporter du rythme et ne jouent jamais de réelle mélodie. Je trouve ça assez unique comme façon de faire.

Groovealliance est basé sur un rythme reggae. Dont je ne suis vraiment pas fan d’habitude. Mais ici mélangé avec le lead vocal et les choeurs qui tiennent simplement des notes sur les couplets rendent le morceaux vraiment sublime. Bien évidemment on y retrouve aussi la guitare très rock qui caractérise Funkadelic. J’aime également beaucoup le solo de basse qui n’est pas slapé, ce qui est assez rare. Je suis moins fan du refrain qui reste très reggae.

Who’s says a funk band can’t play Rock ?! est un morceau que je trouve très significatif du groupe. Un morceau finalement très rock avec une guitare Hendrixienne mais surtout les Choeurs qui à eux seul amène un rythme super Funky. C’est un nom de chanson prodigieusement illustré.

Promentalshitbackwashpsychosis Enema Squad  est un morceau qui n’appartient pas à la planète Terre. C’est assez indescriptible, mais ce morceaux vous fait décoller direction l’espace. La guitare vous arrache des larmes, la voix vous envoûte, et les choeurs vous donnent l’impression d’être complètement fou. Tout ça… en même temps. Une jolie bombe émotionnelle en fait, elle me fait un peu penser à Joy in repetition de l’album Graffiti Bridge (Prince) (où il y a d’ailleurs une collab avec George Clinton: We can Funk).

Pour le titre Into you now, je n’accroche pas forcément, bien que j’aime énormément la ligne que joue la guitare, qui apporte toujours un côté astronomique, science fiction (j’essaie de décrire tant bien que mal).

Avec le titre Cholly on repasse à quelque chose de plus funky, plus rythmique. La basse n’est toujours pas slappé (J’ADORE LE SLAP!) mais elle reste très groove.

Je n’accroche pas vraiment avec le titre Lunchmeataohobia (qui si je ne me trompe pas est seulement sur la version avec le 45 tour), qui est extrêmement Rock. Au même titre que l’album Free Your Mind …. And your ass Will follow je ne l’écoute vraiment pas souvent (hum jamais même! ça viendra surement un jour).

Je suis par contre complètement fan du titre suivant P.E. Squat la (les) guitare(s) sont  envoûtantes, l’atmosphère est grisant. Je pense qu’il n’y a rien a dire de plus c’est tout simplement sublime comme morceau. Le dernier titre est un Live de Magot Brain, j’ai pleuré en l’écoutant…

Trois artistes associés 

Slapbak 

Slapbak est un groupe de Funk qui rencontre un relatif succès à l’époque où le genre musical n’était plus vraiment dans le vent. Comptant pour bassiste le célèbre Bootsy Collins (seulement sur leur premier album) ils reprennent et s’approprient le style P-Funk avec des titres comme We come to Jam et Funky Situation. 

Bootsy Collins 

Bootsy a d’abord commencé avec les JB’s avant de poursuivre avec Parliament/Funkadelic. Mais sa carrière solo est aussi importante. Il a réalisé près de 10 albums sous son nom et d’autres avec des groupes comme Bootsy’s Rubber Band ou Sweat Band.

Petite pensée à lui qui, souffrant d’une tumeur, a été obligé d’annuler sa tourné européenne…

Cameo 

Souvent comparé à Funkadelic pour leur forte présence scénique, Cameo va s’imposer dans le milieu du Funk durant les années 80. Plus tard leurs hit seront samplés par des rappers comme 2pac. Attention à ne pas passer à coté!

Quelques Chiffres pour les mathématiciens 

101: le disque fait parti de la liste « les 101 disques à écouter »  de Philippe Manoeuvre

1: place des charts RnB pour le titre One Nation Under a Groove (durant 6 semaines)

50: Nombres de musiciens de Funkadelic

1978: Date de sortie de l’album

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *