Wednesday 13 December 2017

The Rocky Horror Picture Show : Je te parle d’un film culte

Rocky horror picture show

Jusqu’a présent je t’avais épargné ma passion pour les comédies musicales. Mais ceci n’aura pas duré un long moment car aujourd’hui c’est justement le sujet. Comme tu l’as surement lu dans le titre nous allons parler du Rocky Horror Picture Show. « Pas très funky » tu vas me dire. Mais anyway, je me devais de te présenter ce « chef-d’oeuvre ».

Le Rocky Horror picture show, qu’est ce que c’est ?

C’est une comédie musicale qui raconte l’histoire d’un travesti tyrannique venu de l’espace! Et si tu as l’impression, là tout de suite, que je vais te parler du pire nanar de tout les temps laisse moi te convaincre de l’inverse.

The rocky horror show a été écrite en 1973 par Richard O’Brien puis adaptée au cinéma deux ans plus tard (donc le Rocky Horror Picture Show).

On y retrouve l’ambiance Creepy des films de sciences-fiction et d’horreur sans pour autant faire vraiment peur. Entre luxure, meurtre, et paranormal on peut dire qu’il s’en passe des choses dans le manoir de Frank.

Mais qui est Frank et qui sont les autres ?

Tim Curry détient le rôle de Dr. FanK-N-Furter un travesti cruel et haut en couler qui est finalement bien attachant. C’est LE rôle qui fait de ce film un régale absolu. Au lieu de créer un travesti efféminé qui joue les grandes folles, ils ont fait de Frank « l’homme femme » parait. Un personnage qu’on ne définit pas par le genre.

Frank est suivit la plupart du temps de ses deux major d’homme Riff-Raff et Magenta. Mais ces sinistres serviteurs ne vont finalement faciliter la vie de personne.

Janet et Brad sont quant à eux des gens respectables, de « bonne famille » dirons nous. Mais dans cet univers entrainant leurs bonnes manières ne feront peut être pas long feu.

Il ne faut pas oublier Rocky (le film prote quand même son nom) ! C’est un homme, ou peut être bien une créature. Créature de fantasme pour Frank en tout cas, qui lui a donné la vie dans le « labo ».

Tu découvrira également bien d’autres personnage comme le fameux Dr. Scott ou les transylvaniens.

voici la bande annonce :

Mais la musique dans tout ça ?

j’y viens justement! Si je vous en parle aujourd’hui c’est qu’il y a bien un rapport avec la musique. Le fait que la BO soit absolument mortelle contribue au fait que ce film a une place bien à lui dans mon coeur. Une Bande Originale riche où chaque personnage a son style bien à lui.

Le film s’ouvre sur Science fiction / Double Feature un morceau de rock assez planant qui rend hommage a plusieurs séries, livres, ou films de sciences-fiction.

Puis l’histoire commence avec Dammit Janet et son style typique des comédies musicales. Un duo un peu gimauve.

Plus le film avance, et, plus ils se rapprochent de Frank, plus le style s’éloigne de la chanson « clichée » des musicals

Bien évidemment il faut mentionner Time Wrap qui est l’un des piliers du film. Un morceaux twist que  tu écoutes chez toi en ne pouvant t’empêcher d’exécuter la petite danse ridicule qui l’accompagne.

Sweet Transvestite introduit le Prince des lieux comme il se doit. A la fois sensuel et rock on pourrait presque apercevoir l’influence du cabaret où les travestis se produisent parfois sur scène. I can Make you a man s’inscrit dans sa continuité coupé toutefois par Hot patootie beaucoup plus rock et dansant à l’image de Eddie et sa grosse moto.

On poursuit avec Touch-A, Touch-A, Touch me, chanté par la sage petit Janet (peut être pas si bien rangée que ça) Le style « comédie musicale » du début revient.

I’m going home est pour moi l’un des plus beaux morceaux du film. Une ballade tirant parfois vers le gospel qui accompagne l’image d’un Frank vrai, le maquillage coule et le masque tombe.

Puis Super Hereos conclue a merveille le film, déprimant a souhait loin de Dammit Janet plein d’espoir et d’avenir.

Autre chose ?

Oui!

  • The Rocky Picture Show a sa suite : Shock Treatment que tu peux retrouver juste ici (en anglais seulement). Je ne sais pas ce qu’elle vaut. Peut être fera t’elle l’objet d’un autre article.
  • Le Rocky horror picture show est encore en programmation dans certaines salles de cinéma (en France y compris) même 40 ans après sa sortie (film culte oblige). Tu peux également voir le film joué par des troupes de fans qui détournent les dialogues et interagissent avec toi.  Je te ferai peut être un article sur ces différentes troupes.

Et je te donne la bonne adresse parce que je suis gentille! Le Rocky Horror Picture Show se joue tout les vendredi et samedi à 22h au Studio Galende à Paris.

 

Si cet article t’a plus n’hésite pas à lire le billet d’humeur que j’ai écrit sur le film Patti Cake$

 

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *